Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 16:17
 

La varangue est un  élément d'architecture  indispensable de la case créole, sorte de terrasse,

couverte et  ouverte  au  spectacle  verdoyant du  jardin .

On y fait quelques travaux quotidiens à l'air libre ou on y passe les meilleurs moments de détente

dans un fauteuil créole en rotin, en regardant passer les chauds après-midi de l 'hiver austral.

Attaché à une certaine tradition coloniale, la varangue symbolise un état d'esprit insulaire, une

certaine oisiveté créole et surtout un art  de vivre sous les tropiques.

 

 Il suffit d'être un peu à l'ombre sous le soleil........

 300-varangue-coloniale-thumb-360x431.jpg

 Varangue réunionnaise

 

 

 

La varangue serait ainsi fille réunionnaise et mauricienne ?

 ou plus largement un style  trés français.......dont  les colonies

 éparses sur le globe  influencèrent l'architecture

 finale au point  d'y voir

 un " air de famille"  sur tous les continents.

 

Petit tour sur Pondichéry l'indienne

 

 

maison-de-D.Vallabadassou-fin-du-XIX-siecle-copie-1.jpg

 

 

Maison de M. Paul Radjamariadassou, David et Antoine Mariadassou.

C'est une maison de la fin du XIXème siècle construite par M. D. Vallabadassou,

avocat conseil membre du Conseil supérieur de Pondichéry. Cette maison était

 alors l'un des salons les plus courus de la ville, fréquenté par Sri Aurobindo Ghosh

, le grand philosophe, fondateur du fameux ashram de Pondichéry.Cette demeure

a été construite dans un style européen en respectant les traditions tamoules



 

 la-maison-Colombani-annexe-de-l-alliance-francaise.jpg

 

 

La maison Colombani, annexe de l'Alliance française, est un instrument de la coopération

 culturelle franco-indienne. C'est en 1987 que la famille Colombani fit don à l'Alliance française

 de ce bâtiment qui menaçait ruine.

L'Alliance Française se devait donc de rechercher des partenaires pour préserver l'un des fleurons

 de l'héritage français. Avec l'appui de l'ambassade de France, un véritable projet culturel est né :

 celui d'une résidence d'artistes.

L'objectif est de transformer la maison Colombani en vitrine de la création contemporaine à Pondichéry

. Proposant aux étudiants indiens un vrai "café" français, une galerie d'art, un centre de ressources

 multimédias sur la France, elle permettra également à des artistes de trouver l'inspiration et de créer

de nouvelles oeuvres sur la terrasse de cette belle demeure.

 

 

 

 

 Hotel-Lagrenee-pondichery.jpg

Cette maison coloniale du XVIIIème siècle, ancien hôtel Lagrenée de Mézières, est située dans le quartier

 sud de Pondichéry.

Cette vaste demeure comporte plusieurs cours, un jardin tropical, de nombreux magasins et remises.

On peut remarquer en particulier un très beau travail de ferronnerie et les stucs. Actuellement, occupée

 par les soeurs de Saint-Joseph de Cluny, sous la direction de sœur Thérèse, la maison sert

 d'atelier de broderies

 

 

 

 

prix1998.jpg 

 

 

La maison du Docteur Rajaram fut construite en 1852 et habitée par des marchands français du comptoir de Pondichéry. Située au coeur de l'ancien quartier français, elle fut restaurée en 2002 par le Dr Rajaram avec les conseils de l'INTACH (Indian National Trust for Art and Cultural Heritage).

 

 pensionnat-de-jeune-fille-Pondichery.jpg

 

Premier pensionnat de jeunes filles francophones en Inde, fondé en 1826 par le vicomte de Richemont, qui le confia aux soeurs de Cluny venues de la Réunion.

Aujourd'hui, cet établissement public de l'Etat accueille des élèves de la maternelle à la troisième. Cet édifice créole a été remanié en 1870. Les colonnes sur la façade assurent une protection contre le soleil et la pluie des moussons.

Les toits en forme de terrasses offrent une moindre prise aux vents et aux cyclones. L'école est construite de briques, recouverte d'un mortier fait à partir de coquillages brûlés

 

 

 

 

 

 

la-maison-Colombani-annexe-de-l-alliance-francais-copie-1.jpg

 

 

 residence-m-Rijswijk-a-Pondichery--XVIII-siecle.jpg

 

 

 

 

 

Attribué à la résidence principale de M. et Mme van Rijswijk. Cette maison coloniale se situe

 dans l'ancien quartier français de Pondichéry, au sud-est de la ville.

Construite au XVIIIème siècle par un gentilhomme négociant, ami de Dupleix et membre du

Conseil supérieur de la Compagnie des Indes orientales à Pondichéry, en forme de U autour

 d'une cour intérieure, elle est surmontée de terrasses avec balustres en terre cuite. Une galerie

 extérieure court le long de la façade principale. Lors de la restauration tout a été repris du sol au

 plafond. Les techniques traditionnelles ont été utilisées pour cette restauration par 26 artisans

 locaux

 

 

 

petit florilège d'architecture coloniale sur l'    album   l'air de famille de l'architecture coloniale

 

article élaboré aà partir d'images et de  textes empruntés sur    Les Amis du Patrimoine Pondicherien

 

www.lesamisdupatrimoinepondicherien.org/les-Amis-du-Patrimoine- Pondicherien.html -

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by decodilelareunion.over-blog.com - dans architecture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de decodilelareunion.over-blog.com
  • Le blog de decodilelareunion.over-blog.com
  • : site dédié a la décoration d'intérieur dans les îles de l'océan indien.Grande décoration pour les hôtels et résidences de prestige,mais aussi décoration de lieu plus modeste comme une simple case.L'important est de souligner l'héritage contemporain des arts décoratifs créoles , grand creuset d'un savoir-vivre savoureux sans cesse renouvelé.
  • Contact

Recherche

Archives

Liens